Cédric Annicette

 

Cédric Annicette : voici un nom qui revient de plus en plus sur internet. C’est celui d’un jeune investisseur et entrepreneur, qui a fait fortune notamment grâce à l’immobilier et à la vente de formations sur internet. Aujourd’hui, il est millionnaire, habite dans une grande villa en bord de mer sur l’île Maurice et roule en voitures de sport.

 

 

 

Dans cet article, nous allons nous intéresser aux 13 meilleures stratégies immobilières de Cédric Annicette. Ces stratégies sont tirées directement de sa chaine Youtube, ainsi que de son blog. Il s’agit en quelques sortes d’un best of de toutes ses stratégies immobilières.

Au moment ou j’écris cet article, cela fait environ 3 ans que je m’intéresse fortement à l’investissement immobilier. J’ai consommé énormément de livres et de contenu sur internet, pour me former, et notamment celui de Cédric Annicette. C’est pourquoi j’ai décidé de rédiger cet article, afin de regrouper toutes ses meilleures stratégies immobilières au même endroit.

L’article va se composer de la façon suivante : je vous donnerai les stratégies l’une après l’autre en vous les expliquants et enfin, j’y laisserai à chaque fois mon avis personnel. À la fin de l’article, je vous partagerai mon avis général sur Cédric Annicette lui-même.

 

Voici donc les 13 meilleures stratégies immobilières de Cédric Annicette.

 

  1. La rénovation

Cette technique consiste, comme son nom l’indique, à rechercher un bien qui nécessite des travaux et à le rénover. Vous y ajouterez donc une plus-value grâce aux travaux, au rafraichissement, à la décoration, aux meubles, etc…

Cédric Annicette a appliqué cette stratégie sur tous ses biens. Moi-même, je suis entièrement d’accord avec ça. J’ai également effectué de grosses rénovations dans tous mes biens.

Généralement, le fait de faire des travaux effraie les gens. C’est vrai que l’on prend un certain engagement en achetant un bien qui ne sera pas louable dans l’état où il se trouve. C’est seulement après avoir investi une somme d’argent en plus que l’on pourra toucher des loyers.

Mais le fait de faire des travaux a beaucoup d’avantages :

  • Il est beaucoup plus facile de négocier le prix sur un bien nécessitant des travaux. En effet, le vendeur sait qu’il faut investir une certaine somme d’argent pour remettre le bien en bon état et il sait donc qu’il devra vendre sous le prix du marché.
  • Vous pourrez remettre le bien aux goûts du jour, mais surtout l’aménager comme cela vous arrange. Par exemple, si vous souhaitez faire de la colocation, vous pourrez peut-être ajouter une cloison pour créer une chambre supplémentaire dans le bien.
  • Vous ferez des travaux de qualité et déclencherez donc des « coups de coeur » chez vos futurs locataires. De cette façon, vous louerez plus cher, mais surtout plus facilement. Vous réduirez ainsi votre risque de vacances locatives.

 

  1. Les parkings

Cédric Annicette

La deuxième stratégie est l’investissement dans les parkings, les box de garage, etc… Cédric Annicette a beaucoup usé de cette technique, surtout à ses débuts, où il investissait essentiellement dans ce type de bien.

Mon avis là-dessus, c’est que les parkings sont un bon investissement pour les débutants qui veulent commencer petit. En effet, on parle de biens immobiliers très faciles à gérer et les risques restent minimes. Même si vous deviez perdre la totalité de votre investissement (ce qui est presque impossible), vous ne perdriez « que » 2 000 à 20 000 €.

Moi-même je n’ai pas investi dans les parkings pour une raison simple. Le fait de rechercher, négocier et acheter un parking prend le même temps que pour un appartement par exemple, mais les gains sont moindres. Je trouve que l’on avance pas assez vite en achetant des parkings. Mais, pourquoi pas réaliser ce type d’investissement juste au début, pour se faire la main, comme Cédric Annicette l’a fait.

 

  1. Exploiter un actif que vous possédez déjà

La troisième stratégie de Cédric Annicette est d’exploiter un actif que vous possédez déjà. Pour donner un exemple, si vous héritez d’un terrain par un membre de votre famille, vous pourriez construire un bien immobilier sur celui-ci pour le mettre en location.

Un autre exemple serait de louer une chambre où une partie de votre résidence principale à quelqu’un pour encaissez un revenu tous les mois.

Pour faire simple, vous vous servez de quelque chose que vous possédez déjà pour vous créer un actif. Je suis entièrement d’accord avec Cédric Annicette sur ce point. Ne laissez pas dormir un actif que vous possédez déjà.

 

  1. La colocation

Cédric Annicette

Cette technique consiste à louer votre logement à plusieurs personnes, qui se connaissent ou non. Je suis particulièrement adepte de cette stratégie. En effet, à ce jour, j’exploite tous mes biens de cette façon. Cela permet de réellement booster votre rentabilité.

Quand on dit « colocation », on a souvent tendance à penser aux étudiants. Mais la colocation est quelque chose qui est vraiment monté en flèche ces dernières années et beaucoup d’actifs en profitent également. Cela leur permet de vivre dans un logement plus grand pour un loyer plus petit.

Un autre avantage pour vous, c’est que la colocation permet de diluer le risque de loyers impayés. Si un des locataires devait ne pas payer son loyer, ce n’est pas la totalité du loyer que vous perdez, mais seulement une partie. De plus, il existe des techniques pour que les autres locataires payent la partie du loyer du locataire qui ne paye pas.

 

  1. La division de lots

Stratégie de Cédric Annicette numéro 5 : la division de lots. Il s’agit d’acheter une maison, un appartement ou encore un plateau plus ou moins grand et de le diviser en plusieurs logements.

Par exemple, imaginez que vous achetiez un appartement 4 pièces de 100 m2. Vous pourriez le diviser en deux 2 pièces de 50 m2 chacun. Si vous auriez loué le 4 pièce à 800 €, ici vous toucheriez par exemple 2 x 600 € donc 1 200 €, soit 400 € en plus tous les mois.

Cette technique est relativement efficace, mais attention. Diviser un bien n’est pas toujours aussi facile qu’on le pense, notamment quand le bien se situe dans une co-propriété. En effet, le fait de diviser ajouterait un lot à la co-propriété et pour ça, il vous faut une autorisation. Ceci demande plusieurs démarches plus ou moins compliquées.

Deuxièmement, qui dit « division », dit aussi « travaux ». Nous avons vu plus haut que les travaux sont quelque chose de bien, mais pour diviser, il faut que vous calculiez si ça reste rentable. En effet, les travaux seront forcément plus importants que lors d’une rénovation classique. Par exemple, il vous faudra modifier les arrivées et les évacuations d’eau, poser un tableau électrique supplémentaire, des compteurs supplémentaires, isoler du bruit, etc…

Cette technique peut être vraiment redoutable, mais restez tout de même vigilant.

 

  1. Les immeubles de rapport

Cédric Annicette

La sixième technique de Cédric Annicette est l’investissement dans les immeubles. Nous parlons là du niveau supérieur, car il s’agit d’autres montants que pour un appartement seul par exemple. Je pense également que c’est un très bon investissement, car ça permet de réellement d’accélérer dans sa quête d’investisseur.

Un avantage d’acheter un immeuble est que vous êtes le seul propriétaire. Pas la peine de vous plier aux exigences d’une co-propriété. Vous êtes le seul maitre à bord. C’est vous qui décidez des travaux à réaliser et de tout le reste.

Pour finir, un immeuble est plus facile à gérer. En effet, tous les appartements se trouve au même endroit. Pas la peine de faire plusieurs kilomètres entre vos différents biens.

 

  1. Les bureaux

Cédric Annicette conseille également d’investir dans les bureaux. Le principal avantage est que les bureaux se louent plus cher que les logements. Vous aurez une meilleure rentabilité pour le même nombre de mètres carrés en louant à une entreprise, plutôt qu’à un particulier. De plus, vous aurez moins de roulement. En général, une entreprise restera plus longtemps dans des bureaux, qu’un particulier dans un logement d’habitation.

Mais personnellement, je ne suis pas totalement convaincu par ce type d’investissement. En effet, le plus gros inconvénient, c’est que les banques prêtent moins facilement leur argent quand il s’agit d’acheter des bureaux, car elles pensent que vous aurez plus de mal à trouver un locataire.

 

  1. Les espaces de co-working

Cette stratégie rejoint un peu l’investissement dans les bureaux. En effet, les espaces de co-working sont également des bureaux, sauf qu’ils sont disposés autrement. Tout est optimisé pour que les employés puissent travailler ensembles dans des espaces communs.

Le co-working est aussi quelque chose qui se développe de plus en plus et notamment au sein des nouvelles entreprises, des start-up. Je ne vais pas dire que c’est la nouvelle mode, mais c’est vrai que beaucoup d’entreprises adoptent ce style de fonctionnement.

Ainsi, en réalisant ce type d’investissement, vous aurez plus tendance à attirer des entreprises jeunes. Il faut donc vous attendre à avoir un peu plus de roulement.

 

  1. Les jardins et potagers

Cédric Annicette

Voici une stratégie que j’ai découvert il y a peu de temps sur le blog de Cédric Annicette, il s’agit de l’investissement dans les jardins et les potagers. Celui-ci consiste à acheter une parcelle de terre, en ville de préférence, et à la louer à des personnes qui n’ont pas la chance d’avoir un jardin ou un potager chez eux.

D’après moi, le problème avec cet investissement, c’est que les loyers perçus restent relativement faibles. On peut s’attendre à environ 50 € de loyer mensuel en moyenne pour un jardin ou un potager.

Tout cela rejoint un peu mon avis sur les parkings et les garages. Ce sont des petits investissements qui prennent le même temps que les plus gros, mais qui rapportent moins. La vitesse d’avancement est donc plus lente.

Encore une fois, pourquoi ne pas réaliser ce type d’investissement à ses débuts, pour se faire la main.

 

  1. Les murs de boutiques ou de restaurants

Cette stratégie de Cédric Annicette consiste tout simplement à acheter un local commercial ou un local de restaurant, pour le louer.

Les avantages sont les mêmes que pour les bureaux, c’est à dire que vous pouvez louer plus cher qu’un logement et que votre locataire restera plus longtemps.

Par contre, l’inconvénient reste aussi que les banques auront plus de mal à vous accorder un prêt pour ce type d’investissement, car encore une fois, elles pensent que ce sera plus difficile de trouver un locataire.

 

  1. La gestion de clés

Cédric Annicette

Voici une stratégie un petit peu spéciale que nous donne Cédric Annicette : la gestion de clés. Ici, nous ne parlons pas d’un investissement à proprement parlé, mais du fait de gérer les entrées, les sorties ou encore le ménage pour quelqu’un qui loue un bien en courte durée. Vous toucherez donc un pourcentage sur le loyer que percevra le propriétaire du bien.

Je pense que c’est une activité interessante pour quelqu’un qui voudrait un complément de revenu. De plus, cela vous permet de vous faire une première expérience dans la location courte durée, surtout si vous souhaitez en faire vous aussi.

 

Les deux stratégies qui vont suivre sont celle dont Cédric Annicette a le plus usé. C’est celles qui lui ont fait gagner le plus d’argent.

 

  1. La location courte durée

Cédric Annicette utilise énormément cette stratégie. Il possède par exemple des biens en Guadeloupe, qu’il loue en location saisonnière à des touristes.

Cette technique vous permet de faire exploser la rentabilité de vos biens. Pour donner un exemple, en fonction des saisons, vous pouvez parfois obtenir 1 000 € à 2 000 € par mois sur votre bien, au lieu de 600 € en location normale.

Les plus gros inconvénients sont que votre bien s’usera plus vite et que ce type de location vous prendra plus de temps qu’un autre. Mais sachez qu’il vous est tout à fait possible de déléguer la gestion en location courte durée.

Moi-même j’ai déjà usé de cette stratégie et c’est vrai qu’elle est très rentable. En effet, vu que mes biens sont meublés, il m’est facile de faire quelques mois de location courte durée pendant les périodes touristiques, pour ensuite revenir sur de la colocation.

Bien entendu, il faut que votre bien soit relativement bien situé. Des biens perdus au fin fond de nulle part ne seront pas très intéressants. Ainsi, si vous envisagez ce type de location, faites bien attention à la localisation du bien lors de l’achat.

 

  1. L’achat revente

Voici la dernière des meilleures stratégies immobilières de Cédric Annicette. Il a aussi beaucoup usé de cette méthode et ceci lui a permis de générer du gros cash très rapidement.

L’achat revente consiste simplement à acheter un bien immobilier sous le prix du marché pour ensuite le revendre plus cher et encaisser la plus-value. L’astuce, c’est de rechercher des biens nécessitant de gros travaux. De cette façon, vous pourrez mieux négocier et donc acheter largement sous le prix du marché. Ensuite, grâce à la rénovation, vous ajouterez beaucoup de valeur et boosterez ainsi la plus-value que vous ferez à la revente.

L’achat revente est différent des autres stratégies car il s’agit d’une investissement court-terme pour encaisser des revenus immédiatement.

 

Je viens de vous donner les 13 meilleures stratégies immobilières de Cédric Annicette. Maintenant, laissez moi vous donner mon avis personnel sur lui-même.

Je vais me permettre de critiquer un peu, mais attention, j’ai un grand respect pour Cédric Annicette, je ne veux pas faire de la méchanceté gratuite. C’est vrai que quand on voit où il est aujourd’hui on ne peut que l’admirer.

Mais c’est plutôt sa méthode de formation et de conseil que je vais me permettre de critiquer. En effet, j’ai un problème avec tous les conseils et les méthodes qu’il donne dans ses articles, vidéos ou formations.

Ses conseils fonctionnent, mais, que va t’il se passer pour 99 % des gens qui consomment son contenu ?

 

Rien…

 

Peut-être que vous aurez appris beaucoup de choses, peut-être que vous saurez comment faire, mais si vous ne passez pas à l’action, tout cela n’aura servi à rien.

Le truc, c’est que Cédric Annicette, lui, a déjà réussi. Il est déjà au sommet. Et, il a aussi tendance à beaucoup montrer ce qu’il possède, comme par exemple ses voitures de sport, sa villa, etc… Il a même récemment crée une nouvelle chaine Youtube (Monsieur Cédric), où il montre et parle de ses voitures. Tout ça c’est très inspirant, mais le problème, c’est que ça reste assez loin du réel. Avant d’atteindre ce stade, il y a un gros travail à fournir.

Bref, c’est juste pour dire que tout ça, et bien ça lui donne une certaine crédibilité et les gens ont donc tendance à le suivre beaucoup plus facilement. Les gens seront en effet très inspirés, mais pour 99 % d’entre eux, ça n’ira pas plus loin, car ils ne sauront tout simplement pas par où commencer.

 

D’après moi, pour que quelqu’un qui veut se lancer dans l’investissement immobilier soit sûr de réussir, il faut réellement lui donner un plan d’action concret, étape par étape, et l’accompagner efficacement pendant tout son investissement.

Quelqu’un qui se lance en immobilier a besoin qu’on le rassure dans ses décisions. J’ai moi-même connu ça à mes débuts. C’est pourquoi j’ai pris beaucoup de temps à me lancer. Je trouvais des affaires, mais je ne savais pas réellement si il y avait du potentiel. Il y avait toujours ce petit truc qui me bloquait.

Dans ces moments là, j’aurais vraiment aimé que quelqu’un me donne un plan d’action concret et qu’on puisse me conseiller et me rassurer dans mes décisions.

 

Après, Cédric Annicette n’y peut rien. En effet, il est suivi par énormément de gens et conseille des milliers de personnes. C’est normal qu’il ne puisse pas faire du cas par cas. Il n’a tout simplement pas le temps. Il vous dira peut-être de passer à l’action, mais ça ne pourra pas aller plus loin.

 

Pour résumer, je pense que ses conseils sont de qualité, mais je trouve qu’il manque ce petit truc pour passer efficacement à l’action et c’est ça qui me dérange un peu chez Cédric Annicette. Je pense que chaque investisseur est différent et que chaque cas mérite un conseil personnalisé.

J’ai justement créé le site www.immomillion.com en partant dans cet esprit de conseil et d’accompagnement personnalisé.

 

Maintenant, si vous voulez vous lancer dans l’investissement immobilier et faire un réel pas en avant, je vous propose de découvrir mes 101 meilleurs conseils qui vous permettront de générer rapidement au moins 200 € de cash-flow par mois.

Plus précisément, il s’agit de 2H de formation vidéo offertes. Vous y découvrirez notamment comment définir votre objectif d’investissement, comment négocier votre bien et comment obtenir à coup sûr votre financement. Je vous donnerai également plusieurs outils qui vous serviront lors de vos recherches.

De plus, j’ai décidé de vous aider personnellement à réaliser votre projet immobilier.

C’est pourquoi, je propose en ce moment seulement une séance de coaching personnalisé offert ! C’est à dire que nous passerons environ 30 min ensemble, par téléphone ou par Skype, afin de faire le point sur votre situation et de répondre à toutes les questions que vous vous posez.

Ce sera pour moi l’occasion de mieux vous connaitre et de vous donner un plan d’action précis pour que vous puissiez à votre tour vous lancer et toucher vos premiers revenus immobiliers.

Pour ça, il vous suffit de remplir votre adresse email et votre prénom ci-dessous :

About the Author

  • Jerome dit :

    c’est en vendant des formations (très chere) que Cédric est devenu millionnaire, pas avec tes 13 stratégie sis plus haut.
    tu parles de quelqu’un que tu ne connais pas ! bosse plus avant de faire un article !

  • >